Début

Arte France : Bruno Patino élu président du directoire de la chaîne

Paris - Publié le lundi 22 juin 2020 à 20 h 00 - n° 282923

Le directeur éditorial d’Arte France, Bruno Patino, a été élu président du directoire de la chaîne par le conseil de surveillance qui s’est réuni lundi 22 juin, sous la présidence de Bernard-Henri Lévy, a annoncé Arte le même jour dans un communiqué.

ll succède à Véronique Cayla, qui quittera son poste le 5 juillet en raison de la limite d’âge imposée aux dirigeants de la société (70 ans). La prise de fonction de Bruno Patino sera effective dès le 5 juillet.

Agé de 55 ans, il a notamment été directeur de Télérama, puis directeur de France Culture (2008), directeur de la stratégie et du numérique de France Télévisions ainsi que directeur de France 5. De 2013 à 2015, il a occupé la fonction de directeur général des programmes, des antennes et des développements numériques de France Télévisions. Il occupait le poste de directeur éditorial d’Arte depuis le 16 novembre 2015. Par ailleurs, il est depuis 2007 directeur de l’école de journalisme de Sciences Po Paris.

Bruno Patino, élu pour un mandat de cinq ans, a été choisi par un conseil composé de 12 membres parmi lesquels trois représentants des salariés, un représentant du ministère de l’Economie et des Finances, trois autres dirigeants de l’audiovisuel public, Delphine Ernotte Cunci (France Télévisions), Sibyle Veil (Radio France), Laurent Vallet (INA) et le président du conseil de surveillance de Gaumont, Nicolas Seydoux.

L’appel à candidatures avait été lancé le 2 juin dernier. Les candidatures n’étaient pas publiques et la seule candidate à s’être déclarée pendant cette très courte campagne a été la directrice générale d’Arte, Régine Hatchondo.

La structure d’Arte repose sur trois pôles : Arte France (dont les actionnaires sont France Télévisions à 45 %, l’Etat à 25 %, Radio France à 15 % et l’INA à 15 %), Arte Allemagne (50 % ZDF, 50 % ARD) et une structure centrale, Arte GEIE, financée par les deux pôles nationaux. Véronique Cayla laisse une chaîne aux audiences dopées, avec 2,8 % de pda en mai, son record historique. Le nouveau président aura pour mission de poursuivre cette ouverture à un plus grand public, ainsi que le virage numérique d’Arte.

Bruno Patino - © Arte France
Bruno Patino - © Arte France
Fin
loader mask
1