Début

Netflix : la plateforme retire les images de l’accident ferroviaire au Québec du film « Bird Box »

Paris - Publié le jeudi 14 mars 2019 à 18 h 20 - n° 267454

Netflix a finalement accepté, jeudi 14 mars, de retirer de son film Bird Box les images d’une tragédie ferroviaire ayant endeuillé le Québec en 2013. L’entreprise se dit « désolé[e] de la peine causée » au Canada par cette utilisation, sans donner les raisons de ce revirement.

Le gouvernement du Québec avait exprimé en janvier auprès de Netflix sa « consternation » face à l’utilisation par le service de streaming d’« images de la tragédie de Lac-Mégantic […] à des fins de divertissement » (Satellifax du 20 janvier). En utilisant dans un film de fiction les images d’une « tragédie réelle dont les impacts sont toujours tangibles », Netflix a « franchi une dangereuse limite », avait estimé la ministre québécoise de la Culture, Nathalie Roy, l’exhortant à supprimer sans attendre ces extraits.

Mais le groupe américain avait alors refusé d’accéder à cette demande en expliquant que ces images d’archives avaient été largement utilisées dans l’industrie du cinéma et de la télévision. En juillet 2013, un convoi de wagons-citernes chargés de pétrole a déraillé et a explosé en plein centre de la petite ville de Lac-Mégantic au Québec, faisant 47 morts, l’une des pires catastrophes ferroviaires de l’histoire du Canada.

Bird Box, thriller produit pour Netflix, est réalisé par Susanne Bier. Il réunit Sandra Bullock, John Malkovich, Sarah Paulson et Trevante Rhodes.

© D.R.
Fin

Recevoir chaque jour gratuitement les titres de Satellifax


Accéder aux articles gratuits déjà publiés


Recevoir quelques numéros de Satellifax et une offre d'abonnement


loader mask
1