Début

M6 : nouveaux programmes d’access et inflexion de la stratégie en matière de fiction

Paris - Publié le lundi 11 février 2019 à 14 h 47 - n° 266397

M6 va lancer deux nouveaux rendez-vous d’access : Incroyable transformation et Mieux chez soi, a annoncé Frédéric de Vincelles, directeur des programmes de M6, invité du rendez-vous vidéo de Puremedias, #QHM, vendredi 8 février. Incroyable transformation, produit par la filiale Studio 89, s’intéressera à des personnes mal dans leur peau, leur proposant de se transformer, y compris par la chirurgie esthétique.

Mieux chez soi (Studio 89), qui sera porté par Stéphane Plaza, s’inscrit dans la veine des programmes de « home staging ». Une « équipe d’architectes » proposera des « solutions innovantes » aux problèmes rencontrés par des familles, a expliqué Frédéric de Vincelles. Rappelons que la chaîne travaille également à une nouvelle émission d’enchères, A prendre ou à l’enchère (Satellifax du 27 janvier).

Amandine Bégot présentera Contre-enquête

Coté magazines, M6 lancera bien, « dans le courant du semestre », deux des nouveautés annoncées en septembre, toutes deux produites par la filiale C. Productions : Contre-enquête, qui sera à l’antenne « assez rapidement », et Nouvelle vie (Satellifax du 5 septembre).

Pour la présentation du premier magazine, la chaîne fait jouer la « synergie » de groupe : Contre-enquête sera présenté par Amandine Bégot, journaliste assurant la revue de presse et le JT de 7h30 de RTL, a annoncé Frédéric de Vincelles. Le magazine reviendra sur des « affaires connues » (faits divers, de société) en leur apportant « un éclairage et des éléments nouveaux », a-t-il ajouté.

Nouvelle vie, proposé par Ophélie Meunier, est actuellement en production. Le rendez-vous se penchera sur des Français ayant décidé de changer de vie, les suivant « pendant un an, un an et demi ».

Pour le prime time, M6 adapte aussi, avec Sony Pictures TelevisionShark Tank, un format diffusé sur ABC dans lequel des entrepreneurs en recherche de partenaires financiers pour un projet rencontrent des investisseurs potentiels. « On a beaucoup travaillé sur le sujet. On pense vraiment avoir trouvé la bonne formule », a souligné Frédéric de Vincelles.

Interrogé sur le retour d’Audition secrète (Studio 89), émission de recherche de talents de la chanson dont les audiences avaient peu à peu baissé, il a mis en avant l’intérêt que le format a suscité à l’international  : « Les Américains l’étudient pour le produire. »

« [Pour son renouvellement], on verra en fonction de la vie qu’aura le programme à l’étranger, parce qu’ils vont peut-être trouver de bonnes idées pour le renouveler », a-t-il ajouté. M6 va toutefois rester dans l’univers musical avec Together, tous avec moi (EndemolShine), animé par Eric Antoine.

De la comédie unitaire et des séries plus sociétales

Côté fiction, M6 « travaille à redéfinir [sa] ligne éditoriale », a expliqué Frédéric de Vincelles. Si la chaîne n’abandonne pas la comédie - genre qui fait partie de son « ADN » -, elle devrait dorénavant privilégier les unitaires, a-t-il indiqué à Puremedias. Cette réorientation fait suite à l’analyse des audiences de ses précédentes tentatives (Quadras, Peplum, Papa ou maman), marquées par des carrières mitigées après une belle première soirée.

La chaîne, qui diffuse une « quinzaine de prime time » de fiction par an, veut parallèlement « surfer sur ce qu’est M6 dans le quotidien des gens » avec « probablement une proposition de séries un peu plus proches » des téléspectateurs, donc s’inscrivant dans un univers de « faits de société » ou de « faits réels », a précisé Frédéric de Vincelles. Il a cité la question du transgenre qui a fait l’objet d’un Zone interdite avec de bonnes audiences à la clé.

Pour le directeur des programmes, s’il n’est pas prévu de créer une case hebdomadaire dédiée, la chaîne a « la volonté de développer l’offre et de proposer plus de soirées que précédemment ». Et, alors qu’elle souffre d’un déficit d’image sur ce genre d’où elle a été longtemps absente (hors formats courts d’access), il a estimé qu’elle devait « absolument […] développer un marketing autour de ses séries, que les téléspectateurs aient clairement en tête ce qu’ils peuvent attendre d’une série sur M6 ».

Intérêt pour le talk-show « émission d’accueil »

Côté développements, M6 a de « beaux projets » de divertissements de plateau, un genre où la chaîne est également peu présente. Elle s’intéresse aussi au format du talk-show, « pas forcément pour le prime ». En particulier à un autre genre qui « manque un peu à M6 aujourd’hui » : une « émission d’accueil », « dans l’air du temps », avec des invités. « Il faut qu’on ait à nouveau ce type de dynamique à l’antenne, ce type de proposition. »

Frédéric de Vincelles interviewé par Benjamin Meffre - © D.R.
Frédéric de Vincelles interviewé par Benjamin Meffre - © D.R.
Fin

Recevoir chaque jour gratuitement les titres de Satellifax


Accéder aux articles gratuits déjà publiés


Recevoir quelques numéros de Satellifax et une offre d'abonnement


loader mask
1