Début

Reporters sans frontières : 2018, année déjà plus meurtrière que 2017 pour les journalistes

Paris - Publié le jeudi 11 octobre 2018 à 11 h 59 - n° 262559

Au 1er octobre 2018, 56 journalistes ont été tués dans le monde en raison de leurs activités professionnelles, a annoncé Reporters sans frontières (RSF) dans un communiqué publié jeudi 11 octobre. Un bilan qui dépasse déjà les chiffres globaux de l’année 2017 (55 journalistes professionnels). Plus de la moitié d’entre eux ont perdu la vie en zone de guerre.

Avec 13 journalistes tués, l’Afghanistan est actuellement le pays le plus meurtrier. Le Yémen (5 tués) a été également particulièrement meurtrier. Le Pakistan, la Palestine et la Syrie comptabilisent chacun 2 journalistes professionnels tués depuis le début de l’année. Mais en Syrie, 6 journalistes-citoyens qui témoignaient du conflit sont morts depuis janvier.

© D.R.
© D.R.
Fin

Recevoir chaque jour gratuitement les titres de Satellifax


Accéder aux articles gratuits déjà publiés


Recevoir quelques numéros de Satellifax et une offre d'abonnement


loader mask
1