Warner Bros. : le studio propose de construire un téléphérique vers le panneau Hollywood

Paris - Publié le mercredi 11 juillet 2018 à 11 h 39 - n° 259735

Le studio Warner Bros. propose de construire un téléphérique pour accéder au célèbre panneau Hollywood, l’une des principales attractions touristiques de la capitale du cinéma américain, Los Angeles. Le coût du projet, qui comprend la construction d’un centre d’accueil touristique à proximité des incontournables lettres blanches, est estimé à 100 millions de dollars (85,6 M€).  

Le panneau Hollywood est « un important repère historique de la ville de Los Angeles, reconnu dans le monde entier », explique Warner Bros. dans un communiqué publié mardi 10 juillet. « Sa renommée a cependant eu des effets négatifs, comme l’augmentation de la circulation dans les quartiers résidentiels alentour et des problèmes de sécurité », souligne le texte. « L’idée d’un téléphérique a déjà été proposée par le passé et s’est récemment imposée comme une solution potentielle. »  

Le trajet, long d’1,6 km, prendrait autour de six minutes en téléphérique, dans chaque sens. Bien que l’installation soit amenée à être érigée sur un terrain appartenant à la Warner, la société entend demander l’avis de la ville, des riverains et d’associations environnementales.

Le panneau d’origine date de 1923

Rénovées et repeintes en 2012, les lettres géantes ne sont pas accessibles au public, mais il est possible de s’en approcher suffisamment par l’arrière en empruntant un sentier sur le mont Lee, où vivent de nombreuses stars du monde du divertissement.

Le panneau avait été installé à l’origine, en 1923, afin de faire la promotion du projet immobilier « Hollywoodland », mais les quatre dernières lettres ont été retirées dans les années 1940. Neuf donateurs se sont engagés dans les années 1970 à prendre soin chacun de l’une des lettres restantes. Mais cette attraction touristique a failli disparaître lorsque les propriétaires des terrains situés au pied de la colline ont envisagé de les vendre. Le fondateur de Playboy, Hugh Hefner, a contribué à sauver le panneau en 2010, avec le soutien de l’acteur Arnold Schwarzenegger, alors gouverneur de Californie, et de célébrités comme Steven Spielberg et Tom Hanks.

© googlemaps

Recevoir chaque jour gratuitement les titres de Satellifax


Accéder aux articles gratuits déjà publiés


Recevoir quelques numéros de Satellifax et une offre d'abonnement


loader mask
1