INA : lancement d’une chaîne sur Molotov

Paris - Publié le mercredi 20 juin 2018 à 12 h 20 - n° 258915

L’INA a lancé une chaîne sur le service OTT Molotov, mercredi 20 juin. Cette nouvelle offre proposera deux rubriques alimentées chaque jour par les équipes de l’INA, une première étape gratuite avant une utilisation plus poussée des archives du groupe public sur la plateforme. 

« Molotov propose la meilleure expérience utilisateur de ce qui se fait aujourd’hui » pour regarder la télévision, estime Laurent Vallet, pdg de l’INA, expliquant qu’il travaille sur ce partenariat depuis deux ans. Cette alliance « permet d’ancrer Molotov dans le monde de la télévision, car le monde de la télévision c’est aussi son histoire », se félicite pour sa part Jean-David Blanc, pdg de Molotov.   

L’institut cherche depuis quelques années à mieux exposer ses archives, en mettant à disposition des extraits via les réseaux sociaux, son propre site, son offre de SVOD payante INA Premium et éventuellement prochainement Salto, la nouvelle offre de vidéos de France Télévisions, TF1 et M6, indique Laurent Vallet.

Les rubriques lancées sur Molotov sont Moments cultes de la télé (lapsus de politiques, play-back ratés, fous-rires, moments de grâce et de clash…) et A la une, qui proposera des vidéos d’archives en lien avec l’actualité ou reviendra sur des moments historiques et médiatiques dont le jour de diffusion de la vidéo marquera l’anniversaire. Selon nos constatations, il y avait lors du lancement un peu plus d’une centaine de contenus disponibles, essentiellement (ou totalement, nous n’avons pas passé l’ensemble du catalogue en revue !) des contenus courts. 

« Au fur et à mesure, on enrichira les rubriques. On pourrait, par exemple, recréer la télévision de son enfance en entrant sa date de naissance et en ayant accès aux programmes qui passaient à l’époque », projette Jean-David Blanc. « On envisage aussi d’enrichir les contenus biographiques de Molotov [l’application permet de suivre des personnalités pour accéder aux programmes où elles apparaissent, ndlr]. Si on arrive à mettre en place les contenus de l’INA, on donnera une profondeur, une troisième dimension à l’expérience de télé augmentée proposée par Molotov », complète Laurent Vallet. 

L’INA espère à terme proposer une offre payante aux 5,5 millions d’utilisateurs de Molotov. Laurent Vallet estime qu’elle ne parasiterait pas INA Premium qui est « une offre de niche ».

© Satellifax
© Satellifax
loader mask
1