Orange Bank : pas facile de tester en conditions réelles quand on est VIP !

Publié dans Satellifax du vendredi 10 novembre 2017
Notre aventure Orange Bank a été sabotée ! Pas facile de tester en conditions réelles quand on est VIP. Dans nos éditions du 3 et du 9 novembre, nous relations notre (plutôt) difficile parcours pour ouvrir un compte Orange Bank. Or parmi nos lecteurs, nous avons évidemment du monde de chez Orange. Par chance (!), nous n'avions pas eu de réaction de l'opérateur après notre premier papier, et nous avions pu continuer notre (toujours) difficile parcours « normalement », comme un client lambda.
Mais ce privilège qui nous avait été accordé a pris fin jeudi 9 novembre, et le dossier a énergiquement été pris en main par « Alain », qui nous a appelé au téléphone et qui a, comme par miracle, aplani tous les obstacles : tous nos documents avaient préalablement bien été pris en compte et, au bout d'un (assez long) échange téléphonique notre compte était efficacement ouvert.
Traitement VIP avons-nous demandé ? Oui, répondit Alain du bout des lèvres, qui s'en défend cependant en indiquant que tout client qui a un parcours atypique, et qui le fait connaître en particulier via les réseaux sociaux, est ainsi pris directement en charge par une cellule spécialisée. On veut bien le croire…
Nous avons donc pu, dès jeudi 9 novembre faire nos premiers achats Orange Bank en utilisant notre AppleWatch : un (excellent) cappuccino sur (la magnifique) terrasse du 7e étage des Galeries Lafayette (6,50 €, cher, mais splendide vue sur l'Opéra et tout Paris comprise) et un (savoureux) gâteau amandine à la pâtisserie 2 étages plus bas (4,50 €, raisonnable mais sans vue, hors celle vers le couloir des toilettes). Nous nous posons d'ailleurs la question de savoir pourquoi les amandines ne sont pas vendues sur la terrasse et comptons prochainement interpeller ici la direction des Galeries ! (mais, non, on plaisante…)

Joël Wirsztel

PS : bon, pour être tout à fait complet, tout ne fonctionne pas encore tout à fait parfaitement sur Orange Bank. Comme, lors du parcours avec Alain, nous ne sommes pas passés par la case « Demande de carte bancaire », c'est a posteriori que nous en avons fait la demande sur l'application (toujours avec Alain au téléphone). Et là, y'a eu un bug : nous aboutissions à un plantage total de l'application sur un écran (joliment) blanc. Comme nous ne doutons pas que cela sera efficacement rapidement réparé dans des délais fissa, nous n'en parlerons plus ici. Fin de l'aventure donc. A priori…

Retourner au sommaire de Satellifax du vendredi 10 novembre