Clin d'œil (fil RED) : on a testé en partage de connexion télé la nouvelle offre mobile de SFR avec 100 Go de données

Publié dans Satellifax du lundi 20 mars 2017
[Résumé de notre papier du vendredi 17 mars : nous avions commandé, pour réception « sous 24 heures » la carte SIM de la nouvelle offre de SFR / Red, offrant un record de 100 Go de données et ce pour un prix bas de 20 € par mois, y compris l'accès à SFR Presse et le Wi-Fi communautaire].

Les craintes que nous avions eues à la lecture du mail de confirmation allongeant à « 2 jours ouvrés » le délai de réception de la SIM initialement promise sous 24 heures se sont révélées infondées. Promesse parfaitement tenue, la lettre contenant la SIM était bien dans notre boîte aux lettres vendredi, soit exactement le délai prévu.
Introduction de la SIM dans notre téléphone, activation sur le site comme indiqué sur la carte Welcome / Bienvenue sur SFR… mais nous tombons sur un os : un code protège la carte SIM une fois introduite. Evidemment nous essayons les classiques « 1234 » ou « 0000 », qui ne fonctionnent pas. En toute logique nous aurions aimé que le lieu où trouver ce code figure sur la carte Welcome (Free par exemple indique sur le courrier d'accompagnement que c'est systématiquement 1234), ou sur le site, ou dans les forums, mais nous ne trouvons pas. Pourtant nous ne nous considérons pas comme consommateur totalement béotien (vantardise visiblement !).
La solution viendra d'un appel téléphonique au service client, que nous joignons assez facilement : le code figure sur le plastique dans lequel nous avions découpé la SIM. Evident ? Oui, a posteriori. Mais, M. Red, nous excusera, nous n'y avions pas pensé ! Et nous pensons qu'il serait adéquat d'indiquer où le trouver sur la carte Welcome…
Bref, une fois ce (petit) problème résolu, l'activation de la ligne est très rapide, quasi immédiate, bien plus rapide que ne le prévoit, par précaution, le site RED.

100 Go de données, est-ce quasi de l'illimité ?

Reste à tester, dans notre cas avec des contenus télé. Le partage de connexion permet-il de recevoir des images de qualité ? Le quota de 100 Go peut-il être assimilé à de l'illimité ? Combien de temps pour le consommer ?
Premier essai sur l'Apple TV pour une heure de Canal+ sur (très) grand écran. Sur notre lieu de visualisation, située sur un axe central de Paris et proche d'une fenêtre, nous n'avons que 2 barres de réseau SFR en 4G. Cela suffit pour avoir, de manière générale, une bonne qualité pour la visualisation, avec parfois une image qui se dégrade un peu mais jamais d'arrêt total. Consommation pour une heure 1,6 Go. A ce rythme-là, les 100 Go du mois sont consommés à raison de 2h par jour.
Deuxième essai sur Apple TV vers un écran de 82 cm, pour une heure de contenus bookmarqués sur Molotov, cette fois dans une pièce intérieure du même lieu. Pas de 4G et, selon le moment, 2 ou 3 barres en 3G. Pas de problème de qualité, pas d'arrêt. Consommation 1,5 Go, équivalent au premier essai. Et 2h15 par jour pour consommer les 100 Go.
Troisième essai, sur une heure de route avec OCS sur myCanal. Pas de problème de visualisation si nous sommes en 3G ou 4G (nous ne voyons pas sur quel type de réseau nous sommes), mais cela s'arrête parfois totalement, assez rarement toutefois, (sur la nationale qui traverse la forêt de Fontainebleau par exemple) et nous constatons alors être en Edge… ou ne pas avoir de réseau du tout (à améliorer by the way sur cette route, remarque aussi applicable à Orange !). Consommation 1,2 Go pour une heure, interruptions comprises, ce qui correspond à 2h45 par jour pour les 100 Go proposés.
Quatrième essai, le téléchargement sur myCanal de films sur notre iPhone. Tout d'abord Les visiteurs : la Révolution (1h45) en qualité maximale. En 4G (4 barres), le téléchargement se fait en 6'10 pour une consommation de 1,8 Go. Nombre de films téléchargeables dans le mois pour 100 Go : 55, ce qui fait beaucoup. Second téléchargement Le Pont des espions (2h15), qui se fait en 8’20" pour une consommation de 2,4 Go (curieusement 18'20" sur l'iPad, avec la même consommation !). Nombre de films téléchargeables dans le mois pour 100 Go : 42, ce qui reste beaucoup ! A noter que seules des offres comme Free à 50 Go ou RED à 100 Go permettent ce type de téléchargement, même ponctuel, les autres forfaits, couramment à 5 ou 10 Go, étant largement ou complètement consommés quand on télécharge une poignée de films.
Cinquième et dernier essai, le plus impressionnant, et sans doute, on l'espère, une consommation atypique en partage de connexion. Nous tentons les 4 flux que permet le multilive sport de l'AppleTV sur myCanal, sur (très) grand écran. Nous sommes en 4G avec 2 barres, et la qualité est généralement bonne pour les 4 flux. Parfois elle se dégrade pourtant pour l'un ou l'autre flux, jamais pour les 4 simultanément. Et là, nous explosons les compteurs avec près de 6 Go (5,9) de consommation de données en 1 heure. A ce rythme, les 100 Go de RED du mois sont consommés à raison de… 30 minutes par jour !

Conclusion : une jolie offre au final

Conclusion de notre essai : 100 Go, c'est énorme pour des usages courants, et cela permet de regarder beaucoup de contenus télé ou vidéo. Ou de télécharger beaucoup de films. Se servir de cette unique source pour regarder de la télévision ou télécharger des contenus vidéo ? C'est possible ponctuellement ou pour des durées quotidiennes limitées. Et si l'on pousse l'expérimentation à la limite, ce que nous n'avons pas fait, on voit qu'il est possible d'épuiser ce quota en moins d'une journée, via le multilive Canal ou beaucoup de téléchargements.
Reste que ce n'est pas l'idée de ce forfait qui permet simplement de ne plus comptabiliser ses usages et, en le combinant avec le Wi-Fi, y compris celui communautaire offert en déplacement par SFR, on a vraiment de quoi contenter chacun très très largement.
SFR s'est offert un joli coup de pub en établissant un record avec cette offre de 100 Go par mois. Dans les faits, peu de consommateurs en auront vraiment l'usage, mais cela leur donnera un confort unique avec cette possibilité de ne pas vraiment faire attention à sa consommation vidéo streaming ou de téléchargement. Le tout à un prix de 20 €, très raisonnable. Le réseau SFR, souvent décrié dans le passé, à juste titre, s'améliore nettement, ce qui donne une jolie offre donc au final.
Prochaine étape ? Sans doute l'illimité lancé par l'un ou l'autre opérateur, vite suivi d'autres. Avant l'été ? L'illimité datas existe déjà aux Etats-Unis et tous les opérateurs s'y sont mis. Mais les prix y sont beaucoup plus élevés, cet illimité démarrant autour de 60 dollars par mois (56 €), avec engagement.

Joël Wirsztel

Retourner au sommaire de Satellifax du lundi 20 mars